Site officiel de la commune de Lièpvre (Haut-Rhin - Alsace - France)
Site Officiel de la commune de Lipvre
» Accueil  » Pratique   » Prévention des risques   » Mouvement de terrain

 

Les mouvements de terrain sont des phénomènes naturels d’origines diverses, résultant de la déformation, de la rupture et du déplacement du sol. Leur apparition est conditionnée par les contextes géologiques, hydrogéologiques et topographiques, aggravés par les conditions météorologiques et l’action de l’homme.
Les mouvements de terrain comprennent : les chutes de blocs, les effondrements et affaissements, les glissements de terrains, les coulées de boues et les phénomènes de tassements différentiels appelés aussi « retraits-gonflements ».
Ces phénomènes d’ampleur variable ont des répercussions tant sur les biens que sur les personnes.
Selon le Dossier Départemental des Risques Majeurs dans le haut-Rhin, Lièpvre se trouve recensée au niveau des glissements de terrain (coulées de boues) et des chutes de blocs.
Les glissements de terrain sont observés principalement dans le Sundgau, les Vosges et les collines sous-vosgiennes.
Le 7 juillet 1933, suite à un orage tournant toute la journée, un glissement de terrain a eu lieu à Votembach. Un torrent de boue emmenant tout sur son passage descend jusqu’au village. Les fermes basses baignent dans l’eau jusqu’au grenier à foin. La nouvelle conduite d’eau est détruite. Le Hoimbach s’est transformé en torrent et le bas du village en un lac d’une profondeur de un mètre. On note également un glissement de terrain à musloch le 15 janvier 1936.
Les chutes de blocs peuvent se produire dans les collines sous-vosgiennes. Ainsi, à Lièpvre, en 1995, le conseil municipal a-t-il été amené à effectuer des travaux pour fixer une roche en surplomb de la nationale 59 qui menaçait de se détacher et de dévaler la pente présentant un réel danger pour les usagers de cette voie de circulation.

 

  • Avant : s'informer en mairie

- des risques encourus
- des consignes de sauvegarde

  • Après :
- informer les autorités de tout danger observé
- évaluer les dégâts
- s'éloigner des points dangereux
  • Pendant : évacuer

- une évacuation latérale en cherchant les points hauts
- ne pas entrer dans un bâtiment endommagé
- suivre les consignes données par la radio
- ne pas téléphoner
- ne pas fumer

 
- Bureau de Recherches Géologiques et Minières (BRGM)
- Direction Départementale de l’Equipement (DDE)
- Direction Interrégionale des Routes Est (DIR EST)
- Direction des Infrastructures Routières et des Transports (DIRT)
- Préfecture
- Service Interministériel de Défense et de protection civile (SIDPC)